La naissance du club Ei do kan est liée à l'existence du Shudokan de Toulouse. Les relations privilégiées qui unissent le Shudokan au Kodokan(école créée par le fondateur du Judo Jigoro Kano) vont permettre la venue d'experts auprès du Shudokan et des clubs associés ....

C’est ainsi, que durant la période de 1950 à 1960, l'Ei Do Kan va bénéficier de conseils de prestigieux maîtres japonais tel que Ishiro Abé alors 6 dan. Désireux de promouvoir leur discipline, les judokas castrais organisent le 31 mars 1952 au théâtre municipal une démonstration sous la houlette de Ishiro Abe avec le renfort de judokas toulousains. Le Dr Lamon était présent, mais aussi les précurseurs du judo à Castres : Mrs Lesauvage, Azam, Camou ,Laserre, Deredempt, Cormary, Ouillac , Courtines et d'autres ....

L'Ei do kan est consacré comme un des clubs leader sur le plan régional. On pratique le judo dès 1952 mais c'est en 1953 que le Dr Lamon dépose le statut du club à la préfecture.

Les premiers tatamis " une toile recouvrant de la sciure" est installée chez le Dr Sizaire, puis dans une salle attenante à l'hôpital général.

Le club déménage ensuite dans une salle derrière l'actuel commissariat. Ensuite la mairie met à disposition le Cosec de Lameilhé. Depuis 1995 le Cosec de Laden reste le lieu actuel des entrainements.

Entre 1965 et 1970 le club va accueillir un certain nombre de visites remarquables, telle la venue de maitre Daigo .Plusieurs judokas prennent en main l'enseignement du Dr Lamon bien sûr, mais aussi ceux de Bernard Lesauvage et Patrice Sans aujourd'hui 6 dan et professeur à Figeac.

Christian Calmet sera le professeur attitré en 1981, malheureusement ce dernier décède subitement d'une crise cardiaque.

Jean-Marc Désestret, jeune judoka, est alors propulsé à la tête du club ; il passe son diplôme d'état en 1982. Il structure au fil du temps le club, aidé par des judokas qu'il a formé et tous diplômés d’Etat : Frédéric Averous , Christophe Cousinié , Stéphane Krawczyk, Christophe Martinez .

Toujours à la tête du club, il est assisté de Sylvain Gau actuellement en formation et partenaire de Jean-Marc pour son 6ème dan. Une belle histoire ....

Longtemps seul club sur la place de Castres, il y en a maintenant 4.

 

Le club compte aujourd'hui près de 150 licenciés répartis en différentes sections : de baby judo (4 ans) aux très anciens (80 ans et plus) au travers d'une section Taiso séniors qui a vu le jour cette saison .Le club propose aussi une école de judo, de judo loisirs adultes et de compétition.

Les enseignants et bénévoles de l’Ei Do Kan dirigent et perpétuent l'esprit dans lequel il a été créé :

 

 « le judo comme moyen d’éducation, le judo pour tous...... »

 

En 2023 le club fêtera ses 70 ans ....

Ei Do Kan Castres